frafeubebgcazh-CNzh-TWhrcsdanlenetfideelhuisitjakoltnoplptrorusrskessvthvi

L'Histoire de la Séduction Moderne

La Discipline Moderne de la Séduction La séduction a considérablement évolué ces dernières années.

Jusque là, la seule solution était de vous lancer et d’essayer de comprendre par vous-même. Vous vous êtes peut-être rendu compte à quel point c’était difficile, voir impossible.

Aujourd’hui, il est possible de trouver des indications valables, et qui vous donneront des résultats probants.

Deux facteurs ont permis cette évolution :

  • la recherche des modèles de succès en matière de développement personnel (un des grands apports de la PNL),
  • et l’arrivée d’Internet et de ses communautés thématiques.
  • La Recherche des Modèles de Succès Dans les années 70, les inventeurs de la Programmation Neuro Linguistique, Richard Bandler et John Grinder se sont posé une excellente question : pourquoi certains ont-ils des résultats extraordinaires là où d’autres misèrent ?

    Ils ont ainsi démocratisé l’étude de l’excellence bien au-delà du cadre de la psychologie. Ils ont permis que les meilleures pratiques dans tous les domaines soient identifiées.

    Les domaines ont été très variés… De l’excellence sportive à la vente, en passant par la réussite des couples et la réussite professionnelle.

    Dans son livre « Pouvoir Illimité », Anthony Robbins relate ainsi comment il a permis àl’armée américaine de passer le taux de succès de son examen de tireurs d’élite de 30% à 100%.

    La PNL a malheureusement eu mauvaise réputation parce que son application à la vente a fait de trop de vendeurs de canapés malhonnête des machines commerciales trop efficaces .

    Et évidemment, la question est venue aussi pour la séduction… Comment font ceux qui réussissent ?

    En 1987, un américain nommé Ross Jeffries a le premier mis au point une méthode de séduction reposant sur les principes d’influence repris à la PNL.

    Sa méthode s’est avérée donnée des résultats surprenants. Jeffries lui-même usera de son physique désavantageux pour illustrer l’efficacité de sa méthode.

    Et d’autres ont suivi en cherchant non plus en quoi appliquer les principes d’influence de la PNL mais ce qui fonctionnait en séduction pure.

    La Recherche des Modèles de Succès faisait naître la Séduction Moderne.

    L’Avènement d’Internet Dans les années 90, les newsgroups Internet ont réuni des milliers de personnes de par le monde autour de centres d’intérêt communs.

    Et l’un de ces groupes était consacré à la séduction.

    Assez vite remplacé par un newsgroup modéré à cause de la « pollution » de mauvais esprits, ce groupe consacré à la séduction a réuni des dizaines et des dizaines de miliers de personnes sur toute la planète.

    Partageant leurs réflexions et leurs expériences, ils ont été particulièrement inspirés par la recherche très pragmatique de résultats chère aux américains - très orientés succès et reproduction méthodique des Modèles de Réussite.

    Lorsqu’une personne trouvait quelque chose, il en faisait part, et très vite des dizaines voire des milliers de personnes le testaient, le confirmaient ou l’amélioraient.

    La Discipline a connu une progression exponentielle absolument fulgurante.

    Les « recettes » (phrases, techniques ou tactiques) qui fonctionnaient fasaient l’objet d’une ingénierie inversée, et on leur trouvait une explication dans des domaines aussi variés que la PNL, le théatre, la psychologie évolutionnaire ou la publicité.

    En moyenne, les théories de la séduction moderne ont été nettement plus éprouvées que les théories « officielles » ou communément admises en la matière, qui se sont vite retrouvés avec de décennies de retard.

    Quelques personnes sont particulièrement sorties du lot.

    Le plus célèbre de tous est le Canadien connu sous le pseudonyme de « Mystery », qui a proposé une méthode calibrée pour séduire les plus belles femmes et les célébrités dans les clubs pleins de concurrence.

    Ses recommandations bien que contre intuitives ont donné des résultats indiscutables. Mystery lui-même acceptait tous les défis caméra à l’appui, et son « tableau de chasse », devant témoins, ferait enrager Hugh Hefner.

    Le premier il a proposé de coacher des pratiquants sur le terrain.

    D’autres comme Swinggcat ont craqué le code pour attirer les femmes à les rendre folles, ou comme David DeAngelo ont établi l’importance d’un développement personnel profond pour une progression réelle en matière de séduction.

    Il y avait des techniques pour se débarrasser de leur petit ami, pour gérer les groupes, pour amener des femmes à des parties à trois, pour conclure en une heure, pour éjecter la concurrence, pour reconquérir son ex, pour éviter les femmes immatures, pour emballer en cinq minutes, pour plaquer en douceur ou éviter de se retrouver dans une relation trop sérieuse…

    Malgré les jalousies et les « je suis au-dessus de ça » que cela a inspiré, les « gourous » (dans le sens positif du terme, comme un « gourou du marketing » par exemple) ont pu commencer à commercialiser l’enseignement de leur savoir faire et vivre de leur passion.

    Il parait légitime de payer même cher pour assister à un cours donné par la personne dont les recommandations vous ont permis de récolter trois numéros de téléphone la veille.

    Sur les forums internationaux, le nombre de personnes et la mentalité pragmatique (« j’essaie ça ce soir ! ») a permis de faire le tri pour éviter les faux prophètes et les escrocs (c’est nettement moins le cas dans l’hexagone, hélas).

    La Discipline de la séduction aujourd’hui, si on en prend le « best of », permet approximativement à un homme lambda qui sortirait pratiquer régulièrement :

    • De réussir à aborder même s’il part bloqué émotionnellement depuis des années
    • De prendre des numéros de téléphone au bout de quelques jours
    • De prendre des numéros de téléphone solides au bout de quelques semaines
    • De conclure au bout de trois à six semaines (en général c’est plutôt trois à six mois)
    • De sortir avec des femmes qu’il ne pensait pas pouvoir attirer
    • De se sentir à l’aise dans cette partie de sa vie, d’identifier et de conquérir des personnes de grande qualité (et pas seulement au niveau physique).

    Extrait de "La Séduction Mode d'Emploi pour lui" d'Arnaud Olieric paru aux éditions Vuibert

    Imprimer E-mail